Que peut guérir l’hypnose ?

L’hypnose est une technique qui consiste à mettre un sujet dans un état entre le conscient et le sommeil. Par cette pratique, un thérapeute peut atteindre et éventuellement modifier l’inconscient d’une personne. La méthode consistant à guérir avec l’hypnose peut avoir un succès sur différentes maladies.

Atténuer la sensation de la douleur

L’hypnose est une pratique qui peut avoir des effets sur les douleurs liées à certaines maladies. Elle permet au thérapeute de s’introduire dans l’inconscient du sujet et d’essayer de modifier sa perception des choses. Il se peut, par exemple, que la peur d’avoir mal finisse par accentuer la sensation de douleur. On peut, à partir des suggestions, essayer de créer une nouvelle manière de ressentir la douleur. Une séance d’hypnose peut également stimuler la sécrétion de dopamine, une substance pouvant atténuer la douleur. Ainsi, la lombalgie, la migraine, la sciatique, sont autant de maladies qu’on peut guérir avec l’hypnose. Des praticiens utilisent aussi l’hypnose lors de certaines interventions comme l’accouchement ou l’extraction de dents.

Guérir des troubles psychologiques

Le fait de guérir avec l’hypnose concerne également diverses maladies liées aux troubles psychologiques. En effet, pratiquer l’hypnose permet au praticien, avec un accès à l’inconscient, de comprendre facilement l’origine d’un mal-être. Il peut à partir de la compréhension du trouble, faire des suggestions positives pour modifier la perception d’un dysfonctionnement par le sujet. Le succès de l’opération dépend quand même, en grande partie, de la volonté de la personne à aller de l’avant. La manière avec laquelle le sujet s’implique dans la technique permet au thérapeute de mieux cerner le problème. Le stress et les diverses manifestations de l’angoisse sont ainsi des formes de trouble qui peuvent être traitées par cette technique. L’hypnose peut aussi guérir l’insomnie et certains problèmes liés à la sexualité.

Réduire et briser la dépendance

Une séance d’hypnose peut conduire le thérapeute à comprendre la raison qui a poussé le sujet à devenir dépendant. De cette manière, le praticien peut déjà avoir une certaine idée de la façon dont il devrait aborder le problème. Il va, quand le sujet est encore en état inconscient, lui faire comprendre le côté négatif de la dépendance. Dans une deuxième phase, il va sensibiliser le patient, en état conscient, sur les méfaits d’une addiction sur une personne. L’hypnose peut remédier à une dépendance à l’alcool, à la drogue, au tabac et aussi à d’autres substances. Elle peut aussi modifier le comportement alimentaire d’une personne atteinte d’une boulimie ou d’une anorexie.

Les 12 huiles essentielles indispensables dans votre armoire à pharmacie
Qui sont les personnes contre-indiquées à l’usage des huiles essentielles ?