Les tingshas tibétaines : une tradition millénaire

tingshas tibétaines

Les statues et statuettes de Bouddha, les stupas, les accessoires de méditation, les tingshas et d’autres encore sont des symboliques fortes de la culture tibétaine, du bouddhisme et de l’hindouisme. Les tinghas tibétains faits mains sont des objets d’exception, ils sont parfaits, car ils sont fabriqués avec amour à la main au point d’avoir leur âme. En tant qu’accessoire de décoration, ils apporteront une touche particulière à votre intérieur.

Voyager en pensée au Tibet et découvrir les plus beaux objets

Les objets de l’artisanat tibétain traditionnel sont d’une grande richesse et certains sont de véritables petites œuvres d’art. On pense tout particulièrement aux tingshas, ces cymbales tibétaines ou aux bols tibétains ornés des symboles du bouddhisme. Si vous ne pouvez pas voyager vous-même au Tibet et ramener des articles de l’artisanat népalais et tibétain, visitez une boutique en ligne qui propose une large collection d’objet dont des cymbales tibétaines aux couleurs vibrantes et décorations variées. Issus d’une tradition millénaire, les tinghas tibétaines apportent une touche de gaité et contribuent à créer une atmosphère particulière. Ils sont ornés des symboles du bouddhisme et de l’hindouisme comme le nœud sans fin, le symbole d’Om, le motif Ashtamangala et bien d’autres encore. Vous pouvez aussi les choisir sans motif particulier et ils n’en seront pas moins beaux. Avant de faire votre choix, vous aimeriez peut-être en savoir plus sur cet objet millénaire, connaitre sa symbolique ? Tout d’abord, le son argenté et léger qui en émane, a un pouvoir apaisant et fait instantanément écho dans votre cœur. Les tingshas tibétaines se rappellent à nous pour nous faire prendre conscience de ce que nous sommes et nous aider à discerner les priorités dans le monde matérialiste dans lequel nous vivons. En tibétain, « tingha » correspond à deux syllabes, la première « ting » qui caractérise le son du métal qui résonne et la seconde « sha » qui peut se traduire par cymbales suspendues. Voilà quelques informations pour étayer vos premières connaissances en matière de tinghas !

Un rite millénaire dans la culture tibétaine

Depuis des millénaires, les tibétains utilisent les fameuses tingghas pour accomplir les offrandes de nourriture aux défunts et pour les prières d’orientation : la nourriture brûlée et les offrandes d’eau destinées aux esprits tourmentées et aux fantômes errant affamés. Ces offrandes d’aliments brûlés sont destinées aux « quatre classes d’invités », un concept bouddhique. Ces rituels sont pratiqués par les moines tibétains qui peuvent les répéter quotidiennement ou procéder au rituel des cent mille offrandes. Les tinghas, cymbales tibétaines, sont aussi utilisés lors des séances de méditation pour indiquer le commencement et la fin d’une cession méditative. En début de séance, le son clair et pur signale aux méditants qu’ils peuvent se relâcher complètement et à la fin, il leur indique que c’est le moment de revenir à la réalité matérielle.

Les symboles des cymbales tibétaines

Vous aimeriez connaitre la signification des symboles gravés sur les tinghas tibétaines pour mieux faire votre choix ? Les symboles qui figurent sur le dessus de chaque cymbale varient en fonction des modèles. Néanmoins, toutes les paires de tinghas (cymbales) présente un point en commun : le symbole qui se trouve au creux de chacune d’entre elles. Sur le dessus, figurent les quatre points cardinaux et les trois syllabes sacrées de la spiritualité tibétaine, à savoir : om, ah, hum. Celle-ci sont gravées dans le sens inverse des aiguilles de la montre et symbolisent les trois parties du corps illuminé : om, puis la parole le : A et l’esprit : le hum. Ces symboles représentent le concept spirituel de pureté, le corps, le discours et la pensée. Les syllabes correspondent aux trois corps divins du Bouddha. Pour choisir des tinghas, il n’y a pas de règle particulière à observer et c’est plutôt une affaire de goût à moins que vous ne soyez adepte de la religion bouddhiste et que vous ayez une préférence personnelle. Le diamètre, les symboles et les sons de chaque tinghas varient. À vous de faire votre choix !

Tinghas et nettoyage énergétique

Outre le fait que les tinghas, cymbales tibétaines sont des objets de décoration qui apportent une note particulière à votre maison, vous pouvez aussi les utiliser pour purifier votre intérieur et le nettoyer des énergies négatives qui peuvent s’y loger après une dispute, un malheur, un évènement négatif… En effet, selon une croyance millénaire, il suffit de prendre des tingshas et de les frapper trois fois sur chaque coin de la maison en récitant les mantras Om ah hung, Om ah guru padma siddhi hum pour débarrasser la maison, des ondes négatives qui la polluent. Vous pouvez pratiquer vous-même ce rituel et cinq minutes suffiront pour faire briller à nouveau les rayons d’énergie positive. Vous pouvez choisir vos tinghas en fonction de l’usage que vous voulez en faire, soit purement décoratif, soit aussi à usage rituel si vous vous intéressez de près à la culture tibétaine et hindouiste.

Le CBD pour dormir
L’Amnesia Haze est-il un cannabis puissant ?