La cystite : comment se prévenir des récidives ?

Cystite

La cystite est une inflammation de la vessie généralement causée par une infection bactérienne. On retrouve souvent cette maladie chez les femmes. La cystite, fait partie aujourd’hui des infections urinaires les plus ordinaires, elle provoque également des souffrances en urinant et des envies fréquentes d’uriner. Découvrez comment éviter les infections urinaires ou cystites récidives.

Cystite : comment éviter des récidives ?

Il existe des astuces simples qui peuvent éviter la récidive des cystites. En plus, il y a une forte chance de ne plus souffrir de cystite si vous respectez une bonne hygiène de vie.

-Buvez suffisamment d’eau

Il est mieux de boire suffisamment d’eau (1,5 à 2 litres tous les jours) pour réduire la concentration urinaire. C’est un meilleur moyen de réduire le risque d’infection.

Pendant l’été, le risque d’infection urinaire augmente, car on a tendance à moins uriner. Donc, il faut boire beaucoup d’eau par temps chaud.

-Ne retenez pas vos urines.

Dès que vous avez besoin d’aller aux toilettes, il faut y aller sans attendre. Vous ne devez jamais retenir vos urines trop longtemps.

De plus, quand vous urinez, il faut le faire soigneusement pour éviter que l’urine ne reste dans la vessie, ce qui facilite la croissance de toute bactérie.

-Optez pour des sous-vêtements en coton.

Ne portez pas des sous-vêtements synthétiques, trop ajustés ou trop serrés si vous souffrez d’une infection urinaire à répétition. Ils peuvent favoriser la transpiration et la multiplication des microbes. Ainsi, privilégiez toujours des sous-vêtements 100 % coton.

-Combattez la constipation.

Si vous êtes constipé fréquemment, assurez-vous d’avoir une alimentation équilibrée avec beaucoup de fibres, mangez de fruits chaque jour, de légumes verts et essayez de manger à l’heure et de faire le moins d’exercice possible.

-L’hygiène durant les menstruations.

Il est important de changer régulièrement vos serviettes hygiéniques durant vos règles. Les microbes risquent de se développer si vous ne portez qu’une seule protection pendant une journée.

-Ne pas pratiquer l’automédication.

Les effets des anciens médicaments laissés par vos prescriptions précédentes peuvent être discutables. Pour plus d’informations, voir femannose.com.

S’informer sur les symptômes de la cystite

Les signes de l’infection urinaire sont les mêmes pour les femmes et les hommes :

– envie fréquente d’uriner.

– un sentiment d’urgence à uriner fréquemment.

– Bassin trop lourd.

– douleur ou lourdeur dans le bas-ventre.

– Brûlure urinaire pendant la miction ou pendant la phase d’évacuation.

– urine malodorante ou trouble

Les cystites peuvent quelquefois provoquer l’apparition de sang dans votre urine, ce qui est un symptôme de fragilisation de vessie. Pour un soulagement rapide et efficace, consultez un médecin généraliste.

En effet, la cystite est une affection fréquente, mais doit être soignée de façon rapide et sur les conseils de votre médecin pour prévenir les différentes complications. Les éléments qui favorisent notamment la cystite chez toute femme sont la grossesse, la ménopause et aussi la période de rapport sexuel. Chez les hommes et chez les femmes, les facteurs qui peuvent favoriser l’infection urinaire sont la greffe de rein, le diabète, la malformation d’arbre urinaire et plus encore.

Cystite à répétition : causée par une infection chronique ?

Avez-vous des infections urinaires répétitives ? Sachez que la cystite récurrente est généralement causée par une infection urinaire chronique.

La cystite à répétition est un épisode récurrent de cystite aiguë, accompagnés souvent des signes d’une infection urinaire : douleurs sus pubiennes, brûlures mictionnelles et pollakiurie (envie d’uriner fréquemment). Des urines malodorantes ou troubles et une hématurie peuvent être assemblés.

L’infection urinaire existe peut-être depuis le début, mais la cystite à répétition et chronique sont beaucoup plus courantes présentement qu’avant.

Concernant les cystites interstitielles, ce sont des inflammations chroniques de la vessie provoquant les mêmes signes que la cystite aiguë. La meilleure méthode de savoir si vous avez une cystite interstitielle ou une cystite aiguë est de réaliser une analyse d’urine (ECBU), que vous pouvez facilement obtenir par téléconsultation. En conséquence, il ne faut pas hésiter de faire un test en cas de doute.

Cystite : quand consulter un médecin ?

Désormais, la cystite ou l’infection urinaire touche plusieurs personnes. En raison de la bactérie, cette maladie est plus susceptible d’affecter les femmes que les hommes parce que leurs urètres ne sont pas trop longs. Cela facilite l’entrée des microbes dans la vessie. Dans la plupart des cas, la cystite femme n’a pas de cause claire.

Mais quand consulter un médecin lorsque des symptômes apparaissent ? Si vous avez un moindre doute, vous devez faire appel à un médecin généraliste rapidement. Mais heureusement, il est possible de traiter naturellement les cystites. Également connue sous le nom de cystite, l’infection urinaire la plus courante est une infection de la vessie. L’eau peut diluer parfaitement votre urine, ce qui réduit les brûlures.

En ce qui concerne la cystite non compliquée, un médecin peut utiliser une bandelette urinaire pour effectuer une analyse d’urine. Quant à cystite chronique, aiguë, ou encore persistante, le praticien vous conseillera un test d’urine pour trouver le microbe en cause. Si essentiel, ce dernier ajustera vos antibiotiques selon les résultats. Par conséquent, il est toujours préférable de confier votre santé à un spécialiste.

Les propriétés antalgiques et anti-inflammatoires de la fleur de CBD
Pourquoi consulter un naturopathe ?